Games

Rainbow Six Siege : conseils pour joueurs débutants et expérimentés

Le shooter stratégique d’Ubisoft a mis du temps à trouver sa vitesse de croisière, mais il s’avère maintenant être un concurrent sérieux dans le domaine de l’eSport.

Au cours des dernières années, rares sont les FPS compétitifs qui sont parvenus à tenir la dragée haute à Counter-Strike, voire même simplement à jouer dans la même cour que ce mastodonte. Grâce à ses mécaniques de base et à plusieurs innovations, Rainbow Six Siege a réussi à insuffler une vie nouvelle à ce genre vidéoludique qui déchaîne les passions. Cela dit, il n’est pas facile de passer à Siege et de trouver ses repaires. C’est encore plus difficile quand on n’a jamais touché à un shooter de ce type. Nous avons donc établi une liste de conseils pour que vous puissiez démarrer du bon pied.

Viser et se déplacer dans Rainbow Six Siege
Malgré les ressemblances avec Counter-Strike, Call of Duty et d’autres FPS explosifs, Siege présente suffisamment de différences pour qu’il soit nécessaire de les examiner de près. Viser parfaitement est tout aussi important que dans tous les titres du genre : les headshots garantissent un frag instantané, contrairement aux tirs visant une autre partie du corps. Voici donc la première divergence fondamentale avec le grand frère Counter-Strike: Global Offensive. Une bastos ailleurs qu’en pleine tête ne vous enverra pas ad patres, mais risque plutôt de vous estropier. Si l’ennemi ne vous achève pas séance tenante, un de vos coéquipiers peut vous remettre sur pied. Pour résumer, les headshots et les explosions tuent immédiatement, mais pas les balles dans les bras, les jambes, la poitrine ou le ventre.

Autre différence notable, Rainbow Six Siege ne permet pas aux joueurs de sauter. Autant vous dire qu’il faut un sacré temps d’adaptation quand on sort d’Overwatch ou même de Counter-Strike. Ici, vous devez gravir les obstacles, et non bondir joyeusement par-dessus. Un élément très important d’un assaut est la descente en rappel le long des bâtiments. De cette manière, vous pouvez identifier des points d’accès et n’êtes pas limité aux escaliers et échelles. Les fenêtres et les portes étant généralement barricadées, il vous faudra tout d’abord les faire voler en éclats. Pour cela, vous pouvez avoir recours à une attaque de mêlée (trois coups suffiront) ou vous mettre à bonne distance et ouvrir le feu.

Pour les joueurs qui ont fait leurs classes dans d’autres jeux, se familiariser avec le combat vertical de Rainbow Six Siege n’est pas une mince affaire. En effet, vous pouvez passer par des trappes pour accéder à des étages inférieurs, ou détruire des parties du plancher afin d’abattre votre adversaire. Méfiance, ce qui fonctionne dans un sens fonctionne dans l’autre. Ainsi, ouvrez l’œil (et le bon), et faites attention qu’un ennemi ne vous attaque pas par en dessous en atomisant le sol sur lequel vous vous trouvez. Généralement, dans Rainbow Six Siege, il faut surveiller presque tous les angles, parce qu’on peut vous tomber dessus de n’importe quelle direction.

En outre, s’incliner sur la gauche ou la droite constitue une mécanique importante de Siege. Ce mouvement ne s’exécute pas automatiquement comme dans Call of Duty: Modern Warfare. Non, ici, vous devez appuyer sur la touche correspondante. Vous pouvez alors conserver votre degré d’inclinaison et donc, minimiser votre exposition.

Choisir le bon agent
Rainbow Six Siege compte désormais 25 attaquants et 25 défenseurs. Chaque agent possède sa propre qualification et sa propre capacité (sans oublier l’accès à différentes armes et à de l’équipement supplémentaire), mais choisir le bon agent n’est pas facile lorsqu’on fait ses premiers pas. Cela dit, ne vous inquiétez pas : si vous vous contentez d’observer deux ou trois règles de base, tout devrait bien se passer avec votre équipe. Important : au début, quelques agents seulement sont disponibles. Vous en débloquerez d’autres à l’aide de points de renommée que vous gagnerez en effectuant des activités au sein du jeu. Par conséquent, il est vivement conseillé d’accomplir toutes les missions du didacticiel.

Avant d’entreprendre le déverrouillage de tous les opérateurs, vous devriez vous familiariser avec quelques-uns des personnages adaptés aux débutants. En défense, optez pour des agents qui apportent un plus à l’équipe et peuvent utiliser leurs capacités dès les premières secondes du jeu (de cette manière, si vous mourez plus tard, les conséquences seront moins graves pour le team). Parmi les défenseurs, il existe une distinction nette entre les Anchors et les Roamers. Au début, vous devriez vous contenter de jouer un Anchor, vu que les Roamers doivent connaître les maps sur le bout des doigts.

Donc, pour vos premières parties, nous vous recommandons Smoke, Rook ou Castle. Smoke et Rook jouent toujours directement dans la zone. Si la carte ne vous est pas totalement inconnue, Castle peut éventuellement s’y faufiler. Rook jouit d’un avantage absolu grâce à sa capacité spéciale qui n’est autre qu’un gilet pare-balles. Dès le début, vous enfilez votre sacro-sainte armure et vous en distribuez à votre équipe. En agissant ainsi, vous avez déjà donné un coup de main à votre équipe, et ce, même si vous mordez la poussière peu de temps après le début des hostilités. La capacité spéciale de Smoke est son aptitude à déployer des fumigènes dont vous pouvez vous servir lorsque les ennemis essayent de pénétrer dans la zone. En plus de blesser les intrus, ces grenades les empêchent d’utiliser l’outil de désamorçage. Castle, d’un autre côté, est équipé de barrières très particulières qui, contrairement aux barricades en bois standard, ne peuvent être détruites qu’à l’aide des capacités spéciales de l’équipe offensive.

En tant qu’attaquant, vous disposez de quelques agents particulièrement bien taillés pour les débutants. Nous vous recommandons de commencer avec Thermite, Sledge ou Blackbeard. Thermite et Sledge sont des démolisseurs. En d’autres termes, leur job est de détruire des murs et des barricades renforcés par les défenseurs. Autant vous dire que ce type de personnage est indispensable au sein d’une équipe. Blackbeard, quant à lui, est doté d’un bouclier (enfin deux pour être plus précis) dont il peut équiper son arme, ce qui le rend très résistant et difficile à tuer. Lorsque vous débutez, suivez votre team et ne jouez pas les loups solitaires.

Votre première partie en tant que défenseur
Le moment est venu de passer aux choses sérieuses, vous jouez dans l’équipe défensive. Et maintenant, il faut faire quoi ? Choisissez l’un des agents indiqués ci-dessus et dites à vos coéquipiers que vous faites vos premiers pas dans le jeu. C’est important, parce que pendant la phase de préparation, vous obtenez deux éléments de consolidation que vous pouvez placer plus ou moins à votre guise. Ceux-ci vous permettront de sécuriser des trappes ou de renforcer des murs pour empêcher les adversaires de les démolir facilement. Chaque map et chaque site disposant de différents points d’accès, demandez à votre équipe lesquels vous devriez fortifier. Ne vous étonnez pas si vos coéquipiers se lancent dans une réorganisation générale des salles, par exemple en tirant dans les cloisons pour y faire des trous. Si vous avez déjà eu l’occasion de batailler sur la carte sélectionnée, vous savez d’où les ennemis risquent de surgir. Vous pouvez donc commencer à aménager de nouveaux angles d’attaques, histoire de surprendre l’adversaire.

Si votre agent y a accès, choisissez le fil de fer comme pièce d’équipement supplémentaire, et installez-en dans les escaliers et sur les portes aux quatre coins de la zone. Sa particularité est de faire du bruit quand on le touche, et de ralentir les déplacements de toute personne qui n’est pas la bienvenue. Bien sûr, les fils de fer peuvent être détruits, mais ça aussi, ça fait du bruit, et vous pouvez vous servir de cette diversion pour enrayer toute menace présente.

Votre première partie en tant qu’attaquant
Votre première fois en tant qu’attaquant est beaucoup plus complexe. Pendant la période de préparation, faites le tour du bâtiment à l’aide d’un drone et obtenez un maximum d’informations (emplacement des bombes, mesures défensives, quels agents les défenseurs ont choisis, etc.). Les drones ne sont pas résistants pour deux sous, alors faites attention que le team défensif ne dézingue pas le vôtre pendant votre balade de reconnaissance.

Cherchez un point de départ où le plus grand nombre de coéquipiers démarrent, puis emboîtez-leur le pas jusqu’à la zone de la mission. Important : il y a toujours des défenseurs qui prennent un malin plaisir à fracasser des barricades et des fenêtres. Restez à l’affût de ces petits rigolos, parce qu’ils utilisent généralement ces emplacements pour vous abattre dès que vous spawnez. Servez-vous de vos drones pour effectuer les étapes suivantes. Si vous jouez un démolisseur comme Thermite ou Sledge (ou plus tard, Hibanna, Maverick, etc.), demandez à vos coéquipiers par quel point d’accès ils veulent pénétrer dans la zone, puis veillez à leur ouvrir la voie. N’oubliez jamais que les murs électrifiés détruiront vos bombes incendiaires (ce qui serait dommage).

Toute équipe offensive digne de ce nom doit comporter au moins un démolisseur. Si la situation s’y prête, avoir un agent spécialisé en désamorçage de pièges électriques (Thatcher) et quelqu’un capable de détecter les emplacements de l’ennemi (Dokkaebi, Jackal, Lion, etc.) est recommandé. Si parmi vos compagnons d’armes, aucun n’est démolisseur, à vous de vous y coller ! L’objectif est la victoire en équipe, après tout !

Autres conseils utiles

  • Ne vous ruez pas directement dans le feu de l’action. Échauffez-vous. Malheureusement, il n’y a pas de maps d’entraînement ou avec objectifs, comme dans Counter-Strike. Vous devez jouer en mode « Chasse aux Terroristes ». Cela dit, ne commencez jamais une partie « à froid ».
  • Chaque fois que vous débloquez un nouvel agent, vous devriez immédiatement vous occuper de l’équipement. C’est-à-dire quelles armes et quel matériel supplémentaire (fil de fer, C4, grenade, etc.) utiliser pour quelles missions.
  • Familiarisez-vous d’abord avec tout l’arsenal en mode Chasse aux terroristes. Chaque gun se distingue par sa propre dispersion, cadence de tir, etc. Ce n’est pas parce qu’un pro fait des étincelles avec une arme qu’elle vous permettra de tirer votre épingle du jeu.
  • Visionnez des let’s-play (on vous recommande Gregor, en anglais, la playlist pour les agents est accessible ici : http://bit.ly/2oWYfdG)
  • Vous pouvez également apprendre des tactiques plus poussées et plus élégantes, auprès de pros de la première heure, tels que KingGeorge.

Bien sûr, ces conseils ne vont pas faire de vous un vétéran chevronné en une soirée. Il faut dompter et maîtriser de nombreuses subtilités pour imposer sa suprématie dans Rainbow Six Siege. Comme pour tous les shooters, plus vous jouez, plus vous vous améliorez. Nous vous souhaitons beaucoup de succès !

Vous voulez en savoir plus ? Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *