Games

Ce qu’il faut savoir avant de jouer à The Outer Worlds

The Outer Worlds est une aventure spatiale qui déborde de contenu, à tel point qu’il n’est pas inintéressant de plonger dans la mythologie du nouveau RPG d’Obsidian avant même d’y jouer.

Ce qu’il faut savoir avant de jouer à The Outer Worlds

L’espace, c’est grand. Très grand, même. Et ça tombe bien, puisque cette immensité sert brillamment de toile de fond à The Outer Worlds, le nouveau RPG signé Obsidian. Vous l’aurez deviné, l’univers de ce jeu est gigantesque et foisonne d’activités. Vous y vivrez une expérience que bon nombre de joueurs surnomment le « Fallout dans l’espace ». En effet, le gameplay et l’ambiance raviront les nostalgiques de Fallout. Mais n’allez pas croire pour autant que nous sommes en présence d’un ersatz qui sent le réchauffé ! Bien au contraire, cet ovni vidéoludique offre une aventure divertissante et totalement originale.

Force est d’admettre qu’avec The Outer Worlds, Obsidian a sorti la grosse artillerie. Nous avons donc réuni quelques infos importantes et bonnes à savoir pour que vous puissiez savourer pleinement ce hit en puissance.


Recommandé : Casque PC gaming sans fil Elite Atlas Aero

Le Turtle Beach® Elite Atlas Aero est le summum des casques sans fil ultra-performants pour les streamers et gamers PC, avec audio personnalisable et confort inégalé.

Acheter maintenant

Épaulé par un compagnon, le joueur tire sur un ennemi

Histoire

The Outer Worlds se déroule dans un monde dont la chronologie est un tantinet différente de la nôtre. Ici, le président des États-Unis William McKinley n’a pas été assassiné. Par conséquent, Theodore Roosevelt n’a pas été élu à la Maison Blanche et n’a jamais bataillé pour imposer l’éclatement des méga-entreprises américaines. Voilà, le décor est planté et ces événements ont façonné l’univers dans lequel nous nous retrouvons au début de l’aventure. L’humanité est donc sous le joug de gigantesques sociétés commerciales qui ont commencé à coloniser les confins de la galaxie. Dans cet environnement résolument institutionnel, les P.-D.G. tout puissants commettent des exactions effroyables, et ce, au nom du sacro-saint bénéfice.

C’est là que vous entrez en jeu. Dans The Outer Worlds, les joueurs campent le rôle d’un colon qui reste en cryo-hibernation bien plus longtemps que prévu. Vos compagnons et vous-même voyagez à bord du Hope, un vaisseau de transport qui devait arriver à destination en dix petites années. Malheureusement, à cause d’une panne, vous voilà à la dérive dans le cosmos. Résultats des courses : les entreprises concernées vous abandonnent à votre sort et passe sous silence la disparition de votre colonie tout entière. Après avoir été secouru et réveillé, vous vous retrouvez au beau milieu d’un complot machiavélique. Vous devez alors tout mettre en œuvre pour sauver vos compagnons captifs de leur sommeil artificiel.

Vos choix tout au long du jeu constituent la pierre angulaire de votre histoire. Autant vous dire qu’ils influeront grandement sur la manière dont vous évoluerez au sein de l’intrigue. Dans ce jeu, liberté est le maître mot ! Vous pouvez joyeusement massacrer tous les PNJ (ou leur laisser la vie sauve). En un mot comme en cent, l’issue de chaque situation dépend de vos faits et gestes. À ce propos, il y a fort à parier que votre aventure sera différente de celle de vos amis. Qui plus est, cette approche garantit une excellente rejouabilité si vous voulez découvrir l’impact de telle ou telle décision. Lorsque vous souhaitez agir d’une certaine manière, vous devez envisager toutes les conséquences de vos actes. Aider une colonie de braves gens pourrait entraîner des répercussions gravissimes et causer du tort à un autre groupe de personnes tout aussi méritantes. Jouerez-vous les héros vertueux, les méchants maléfiques ou un savant mélange des deux ? C’est vous, et vous seul, qui voyez.

L’entrée du complexe résidentiel de luxe Roseway

Gameplay

Côté gameplay, les fans de la franchise Fallout se sentiront comme des poissons dans l’eau. Les mécaniques de tir, particulièrement jouissives, donnent lieu à des batailles palpitantes au cours desquelles vous pouvez recourir à la dilatation tactique du temps. Derrière cette appellation qui sent bon la science-fiction, se cache la possibilité de ralentir l’action pour que vous puissiez viser vos ennemis avec précision. Grosso modo, pensez au système VATS de Fallout, mais en moins complexe.

La jouabilité de The Outer Worlds fait également la part belle aux arbres de compétences et aux boosts. Ces éléments vous permettent de façonner les forces et les faiblesses de votre alter ego virtuel comme bon vous semble. Ainsi, deux personnages peuvent être totalement différents et se traduire par deux expériences de jeu à des années-lumière l’une de l’autre.

Le gameplay de The Outer Worlds se distingue aussi par les « défauts ». Grâce à cette mécanique, vous avez la possibilité d’obtenir plus de points de boosts, au détriment de certaines compétences qui seront revues à la baisse. Par exemple, un défaut peut vous rendre particulièrement vulnérable aux dégâts de chute. Du coup, vous gagnez un point de boost à dépenser, mais un ensemble de talents sera moins performant lorsque vous vous trouverez en altitude. Ce système d’actions-réactions produit un impact fascinant sur la progression générale de votre personnage.

Un PNJ vous parle. Derrière lui, les conséquences d’un massacre

Avec The Outer Worlds, le monde des RPG se dote d’un titre qui a plus d’un tour dans son sac. On y trouve, en vrac, une galaxie farfelue qui évolue au rythme de vos décisions, une myriade d’aventures palpitantes ou encore un univers magnifique à découvrir et à redécouvrir.